Les ministres des Finances de l'UE se sont accordés ce mardi sur une réforme de la zone euro pour mieux faire face aux prochaines crises financières. Une réforme bien moins ambitieuse toutefois que celle voulue par le président français Emmanuel Macron.