Frank Hardeman a pris la tête de l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire le 1er mai dernier. Six mois après sa prise de fonction, le nouveau directeur général a fait le point. Il entend mettre en oeuvre une politique basée sur la protection de la population, la transparence et l'indépendance.