1,49 milliard d'euros : c'est la troisième amende que la Commission européenne inflige à Google. Cette fois, l'abus de positionnement dominante proviendrait des activités d'AdSense, la régie publicitaire du groupe de Moutain View.