Les travailleurs de Proximus ont voulu montrer leur mécontentemment ce mardi. Ils étaient près de 2000, selon les syndicats, réunis au pied des grandes tours du groupe, à Bruxelles. Une action pour marquer le coup avant le début des négociations, ce jeudi.