Le climat se déteriore dans la zone euro et voilà KBC qui revoit à la baisse ses perspectives de croissance pour l'économie belge. La banque flamande n'attend plus que 1,2% de croissance pour cette année, au lieu d'1,4% annoncé précedemment. Et à peine 1,1% pour l'an prochain.