Face au ralentissement persistant de l'économie en zone euro, la Banque centrale européenne revoit sa trajectoire sur les taux d'intérêt. Elle annonce également une nouvelle série de prêts avantageux pour les banques.