La Banque centrale européenne a autorisé le groupe KBC a exercé son option de rachat de dettes subordonnées Additional Tier 1. Montant nominal: 1,4 milliard d'euros. Une opération qui permet à KBC de se libérer d'une source de financement assez coûteuse.