Le constructeur américain Lockheed Martin ne s'est cependant pas engagé juridiquement avec les 20 représentants de l'industrie aéronautique Belge présents ce jeudi.