Après le Kenya il y a deux ans, c'est l'Argentine qui accueille la Conférence ministérielle de l'Organisation Mondiale du Commerce. Une réunion marquée par les critiques américaines.