Un travailleur sur trois reçoit des chèques-repas en Belgique. En trente ans d'existence, ces titres ne sont toujours pas très populaires. Mais ils gagnent cependant un peu de terrain.