Athènes et Skopje sont arrivés mardi à un accord sur le nom de la Macédoine, a annoncé le Premier ministre grec, après 27 ans de querelle, un règlement susceptible de débloquer l'ancrage de ce petit État ex-yougoslave à l'UE et à l'Otan.