Des programmateurs ont planché cette semaine sur des solutions informatiques capables de prévenir les drames qui ont marqué ces dernières années le pèlerinage annuel à La Mecque.