La nouvelle volte-face de Donald Trump à l'issue du G7 laisse planer le doute sur la capacité du président américain à mener à bien les pourparlers prévus ce mardi avec son homologue nord-coréen Kim Jong Un.