Après s'être fait une petite frayeur pendant la nuit de jeudi à vendredi, Donald Trump a finalement obtenu le soutien du Congrès sur son projet de budget. Il pourra donc augmenter les dépenses militaires, comme promis pendant la campagne.