Dommage collatéral de la guerre civile au Soudan du Sud, le secteur de l'éducation est dans un état catastrophique. Fin 2017, le gouvernement et l'opposition armée se sont accordés pour libérer les écoles occupées et laisser les élèves y retourner, dans un pays où un enfant sur trois seulement est scolarisé.