La Banque centrale européenne s'inquiète de "l'état des relations internationales" et estime que toute mesure commerciale "unilatérale" serait "dangereuse", a déclaré ce jeudi son président Mario Draghi à l'issue du conseil des gouverneurs de l'institution.