Alors que la survie du géant chinois des télécoms ZTE est menacée par une sanction américaine, Donald Trump a semblé dimanche donner des signes d'ouverture sur ce dossier, à la grande satisfaction de Pékin, à l'heure où les deux pays reprennent leurs épineuses tractations commerciales.