Le vieillissement de la population va entraîner une hausse des dépenses sociales, avec un sommet en 2040. Après, la pyramide des âges va commencer à se normaliser. Le coût budgétaire du vieillissement devrait alors baisser.