Les investisseurs ont versé 289,9 millions d'euros au Trésor l'année passée via la taxe sur les transactions boursières, rapporte ce mercredi le journal L'Echo sur base des chiffres du SPF Finances. C'est un tiers de plus qu'en 2016, ainsi que le montant le plus important depuis l'explosion de la bulle internet en 2000.