Le bras financier de l'Union européenne a injecté 77 milliards d'euros sous forme de prêts pour soutenir les investissements européens en 2014. Les 10 milliards de capitaux supplémentaires qui lui ont été accordés en 2012 auront permis , selon son président, de débloquer 180 milliards d'euros de capitaux d'ici mars 2015.