La croissance est trop basse. La croissance doit être plus équitable. Les failles de la mondialisation émaillent les premiers discours de l'assemblée annuelle du FMI et de la Banque mondiale.