FMI et Banque Mondiale ont invité ministres des Finances et présidents de banques centrales à l'occasion de la réunion de printemps des deux institutions. C'est la Grèce qui retient d'emblée l'attention.