Alors que le Kenya est plongé dans une crise électorale, les entreprises du pays, qui redoutent l'impact d'éventuelles violences sur leurs activités, ont adopté une attitude "un peu attentiste". Analyse avec Jibran Qureishi, économiste en chef pour l'Afrique de l'Est à la banque Stanbic.