Après David Davis dimanche, c'est au tour de Boris Johnson de jeter l'éponge ce lundi. Sur fond de désaccord sur le type de Brexit à négocier, la dernière mouture de l'accord douanier présentée vendredi par Teresa May a mis le feu aux poudres: