C'est un coup dur pour Uber. La Cour de Justice européenne a tranché sur son statut qu'elle considère comme une entreprise de transport et non comme une plateforme numérique. Un changement de cadre légal qui n'est pas sans conséquences.