C'est une enquête qui risque de faire du bruit dans le petit monde de l'édition en Belgique. Le Vif/L'Express s'est en effet penché sur la procédure de réorganisation demandée par Renaissance du Livre, une maison d'édition gérée, apparemment, par un patron aux méthodes qui semblent poser questions (voir aussi son droit de réponse)

DROIT DE REPONSE DE M. Alain Van Gelderen et de la société Renaissance SA