C'est ce vendredi que les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne doivent valider en Sommet le pré-accord sur le Brexit. Un pré-accord trouvé la semaine dernière entre le Royaume-Uni et la Commission, après des mois de négociations laborieuses. S'il redonne le sourire de part et d'autre de la Manche, c'est pour des raisons, il faut le dire, bien différentes.