S'il y a bien un impôt peu populaire, c'est bien celui des droits de succession. Un impôt souvent jugé injuste, et qui plus est, fort élevé pour certaines catégories de la population. Le gouvernement wallon a donc décidé de mettre un peu d'ordre en la matière en simplifiant les procédures et en les rendant moins onéreuses.