Ils causent bien des soucis aux automobilistes, mais peut-être plus pour longtemps : les horodateurs qui permettent de payer son stationnement sur la voie publique pourraient en effet disparaître à terme, au profit de nouvelles technologies.